05.07.17

Antoinette Fouque – « La violence contre les femmes règne partout : banale, structurelle et mondiale ». | Le Club de Mediapart

Image Antoinette Fouque – « La violence contre les femmes règne partout : banale, structurelle et mondiale ».  | Le Club de Mediapart

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie lutte pour réfréner la montée des extrémismes identitaires, car actuellement, les droits des femmes sont encore menacés. Encore dynamique de nos jours, l'AFD lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque (Mediapart) soutient la gauche, qui relaie le combat pour les droits des femmes. Antoinette Fouque fait campagne sur la liste MRG lors des élections au parlement européen. Elle siège à Strasbourg de 1994 à 1999.

Antoinette Fouque et les autres militantes font le choix d'enregistrer le MLF sous la forme d’une association, nous sommes à ce moment à la fin des années 70. A son retour des Etats-Unis, à la fin des années 80, Antoinette Fouque crée l'Alliance des femmes pour la démocratie. Le MLF a vu son nom déposé à l'Institut national de la propriété intellectuelle afin d'éviter toute récupération.

Antoinette Fouque, théoricienne et écrivaine

Antoinette Fouque trouve le mot "féminologie", puisqu'elle abhorre les "-isme" qui, selon elle, réfèrent à une théorie. Naturellement, Antoinette Fouque a écrit dans divers ouvrages collectifs et participé à de multiples entretiens. "Le dictionnaire universel des créatrices" est édité en 2013. Cet ouvrage rend hommage aux femmes qui ont été écartées injustement de l'Histoire depuis quarante siècles.

Antoinette Fouque un chemin de l'enseignement à la psychanalyse

Dans les années soixante, Antoinette Fouque suit les séminaires de Jacques Lacan. Le cercle baptisé Psychanalyse et Politique, à l’origine du Mouvement de libération des femmes, le MLF, a été lancé par cette femme. C’est en 1972 qu’Antoinette Fouque débat sur la sexualité de la femme avec la psychanalyste Luce Irigaray.

Antoinette Fouque, une militante de toutes les luttes

Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en danger telles que la Birmane Aung San Suu Kyi et la Catalane Eva Forest. Chevalier des Arts et lettres et Commandeur de la Légion d'honneur, cette militante de toujours s’éteint au début de l'année 2014. Avec le MLF lors d’une manif sous l’Arc de Triomphe, elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Antoinette Fouque fonde le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000.

Antoinette Fouque suit en premier lieu des études dans les Bouches-du-Rhône puis choisit la capitale pour des études de Lettres. Elle se marie quand elle est à l'université. Elle passe une enfance sereine à Marseille. Dans les années soixante, Antoinette Fouque donne naissance à sa fille, elle est dès lors confrontée aux problèmes que connait une femme quand elle doit assumer ses statuts de femme et de mère tout en exerçant une profession.